Pour égayer un jardin et lui donner une touche originale, le citronnier est un incontournable. Ses feuilles brillantes, ses petites fleurs blanches uniques et ses fruits d’un jaune éclatant font du Citrus Limon une œuvre d’art à admirer toute l’année.

Sous un ciel propice et selon la variété, il peut même fructifier plusieurs fois dans l’année.

Il est vrai qu’il n’est pas possible de planter un citronnier en pleine terre n’importe où. La chaleur lui est aussi essentielle que la terre.

Mais si vous habitez un endroit trop frais pour lui, il est toujours possible de le cultiver en pot dans la mesure où il profite un maximum du soleil en belle saison et reste dans un endroit ensoleillé et abrité lorsqu’il fait plus froid.

Une fois n’est pas coutume, il sera difficile de parler de l’origine de cet arbre puisque les traces de son existence ont été retrouvées dans de nombreux pays au climat chaud sans prouver exactement où sa culture a commencé. Cependant, des documents parlant de son transport de l’Asie aux pays Méditerranéens de l’Europe vers 300 avant JC, laisseraient penser qu’il vient d’Asie.

Les bienfaits du citron ont rapidement été connus et convoités. Et c’est bien plus tard que le continent Américain a fait connaissance de ce bel arbre plein de vertus, lorsque Christophe Colomb y a amené des graines.

Présentation du citronnier Citrus Limon

Comment planter un citronnier en pleine terre

Le Citrus limon est un arbuste à feuilles persistantes. Il a une vitesse de croissance moyenne. Sa hauteur maximale est d’environ 3 mètres.

Ce petit arbre a besoin de chaleur ainsi que des rayons du soleil pour s’épanouir et ne supporte pas les températures en dessous de – 5°C. Bien que le sol idéal pour lui soit le sol limoneux et sableux, il est plutôt tolérant dans la mesure où celui-ci est bien drainé.

L’espèce est autofertile et hermaphrodite (organes mâles et femelles sur même arbre). Les fleurs sont pollinisées grâce aux insectes. Une des particularités du citronnier est que sa floraison n’est pas saisonnière. Elle se produit par temps chaud et pluies régulières. Une nouvelle floraison peut donc apparaître alors que des fruits sont encore présents.

Non taillé, l’arbuste prend une forme ovoïde avec des branches partant vers le haut et l’extérieur qui peuvent se doter d’épines en vieillissant.

Comment planter un citronnier en pleine terre

Il est important de rappeler qu’il doit être planté dans un endroit ensoleillé, protégé du vent et avec un sol bien drainé.

LISEZ AUSSI :   Comment planter un olivier en pleine terre et tout savoir sur cet arbre

Pour vérifier que l’endroit choisi est effectivement bien drainé vous pouvez le tester de la manière suivante :

  • Creusez un trou. Sa taille doit être au minimum le double de la taille de la motte du citronnier que vous voulez planter.
  • Remplissez le trou d’eau et attendez 24 heures.
  • Remplissez de nouveau le trou. Si l’eau s’est complètement écoulée du trou dans l’heure, le sol est bien drainé. Sinon choisissez un autre endroit.

Si aucun endroit de votre jardin ne semble convenir, il vous reste une dernière solution. Comme les citronniers n’ont pas un réseau racinaire très profond, vous pouvez créer un monticule au fond duquel vous aurez mis de 20 à 40 cm de galets pour créer un sol drainant.

Comment vérifier l’acidité du sol ? 

Le citronnier se portera mieux s’il croît dans un sol un peu acide, de 5 à 6,5 de ph (potentiel hydrogène). Un sol est acide si son ph est inférieur à 7.

Est-il possible de connaître l’acidité de votre sol ? Oui, et ce très simplement. Pour cela il vous faut de l’eau déminéralisée et du bicarbonate de soude.

Prélevez un peu de terre de l’endroit choisi pour planter le citronnier et mélangez la bien avec de l’eau déminéralisée qui a un ph neutre. Versez du bicarbonate de soude dessus. S’il y a effervescence, bonne nouvelle, c’est que votre terre est acide. Plus l’effervescence est importante, plus le sol est acide.

Par contre s’il n’y a aucune réaction c’est que votre sol est neutre.

Il est possible de modifier le sol en ajoutant du soufre pour augmenter l’acidité ou de la chaux pour la réduire. Ce traitement peut ensuite se renouveler tous les 3 à 5 ans en gardant à l’esprit que la chaux est une matière agressive à utiliser avec modération. Suivez bien les instructions du producteur.

La plantation de votre citronnier

Pour savoir comment planter un citronnier en pleine terre, vous devez connaître toutes les précautions à prendre. Cela vous permettre de lui donner le meilleur départ possible.

Avant tout, pour que votre futur arbre puisse s’adapter à son nouvel environnement en douceur, laissez-le une semaine ou deux en pot à l’endroit choisi avant de le planter en pleine terre. 

Ensuite vous pouvez passer à l’étape de la plantation. Voilà comment faire :

  • Creusez un trou et mettez-y un mélange de compost et de terre.
  • Placez l’arbuste de manière à ce que la couronne racinaire, c’est-à-dire le démarrage des racines à la base du tronc, ne soit pas enterrée. Laissez la couronne racinaire hors sol sur 2 ou 3 cm.
  • Tassez la terre et arrosez abondamment.
  • Pour optimiser sa croissance, fournissez-lui régulièrement un engrais spécial agrumes au moins pendant les 2 ou 3 premières années. Suivez les indications du fabricant du produit pour les quantités et la fréquence.
LISEZ AUSSI :   Planter un arbre à papillons dans son jardin : Quel plaisir !

Au bout de 4 ou 5 ans, lorsque votre arbre commencera à produire des citrons, vous constaterez que vers la fin du printemps ou au début de l’été il avortera de quelques fruits. C’est un processus tout à fait naturel. Il détermine lui-même la quantité de fruits qu’il pourra porter à maturité.

Fleurs et plantes de compagnie

Fleurs de citronnier Citrus Limon

Pour votre profit et celui de votre citronnier, intéressez-vous à la symbiose qui existe entre certaines plantes et votre arbre. Vous pourrez ainsi décider de planter quelques-unes d’entre elles à proximité afin de le protéger, de créer un environnement olfactif délicieux ou de réaliser une petite boutique privée de plantes aromatiques.

Pensez tout de même à laisser autour du tronc une distance d’1m50 pour ne pas le priver de l’eau et des nutriments dont il a besoin.

  • Protection et pollinisation : l’aneth attire des insectes qui s’attaquent aux cochenilles. Le pois de senteur renvoie l’azote dans le sol. Les capucines, les pétunias et les soucis repoussent certains ravageurs.
  • Environnement olfactif : pour une symphonie de parfums optez pour le géranium parfumé, la lavande, la verveine citronnée ou le jasmin. 
  • Plantes aromatiques : privilégiez les plantes aromatiques indigènes. Celles qui accompagnent bien la saveur du citron en cuisine sont le basilic, le romarin, la coriandre et le thym.

Planter un citronnier en pot

Si le climat de votre région ne permet pas de le planter votre Citrus Limon en pleine terre, la culture en pot sera plus adaptée puisque vous pourrez ainsi l’abriter pendant la période la plus froide.

Mais attention, ce n’est pas une plante d’intérieur et il ne doit pas être dans une pièce chauffée. Bien que ne supportant pas le gel, un peu de fraîcheur, sans courant d’air, lui est indispensable de l’automne au printemps.

Pour faire naître un citronnier à partir de pépins, il est nécessaire de préparer un bon terreau humide avec un peu de charbon de bois. Choisissez si possible le pot de la taille presque définitive que vous souhaitez pour votre plnate. Les racines supportant mal les changements, autant éviter trop de rempotages. 

LISEZ AUSSI :   À la découverte du cerisier des oiseaux ou du merisier à grappes

Laissez d’abord les pépins toute une nuit dans de l’eau et enfoncez-les dans le terreau à environ 1 cm de profondeur.

Couvrez le pot avec du plastique et placez-le dans un endroit chaud et en plein soleil jusqu’à ce que vous voyiez les graines germer. Cela prend plusieurs semaines. Retirez le plastique et laissez votre citronnier à cet endroit chaud et ensoleillé encore quelques semaines avant de penser à le sortir.

Ensuite juger de la fréquence de l’arrosage par rapport au taux d’humidité du terreau. Il doit rester humide. Ni trop sec ni trop détrempé ce qui ferait pourrir les racines.

Le citronnier a besoin de soleil. Même en hiver il est important qu’il reste dans un endroit ensoleillé et que la température ne descende jamais en dessous de 4° C.

Tous les printemps, votre arbre aura besoin et d’une bonne taille et d’un engrais spécial agrumes à lui administrer selon les recommandations du fabricant pendant toute la belle saison.

Pour la culture en pot il existe quelques variétés hybrides dites « naines » qui ont une belle production.

Voici les 2 plus connues :

  • Le citron Meyer est devenu le plus populaire grâce à ses fleurs très parfumées et ses citrons goûteux.
  • Le citrus latifolia est à privilégier si vous cherchez des fruits verts juteux parfaits pour les pâtisseries et cocktails.

Ne vous trompez pas de citronnier

Si un jour vous tombez sur un étiquetage indiquant « Citronnier calycophyllum candidissimum » sachez que celui-ci n’a rien à voir avec notre citrus limon. Ce bois exotique a de multiples noms. Il pousse principalement à Cuba et en Amérique centrale.

Cette essence de couleur brun clair ou jaune pâle est utilisée en menuiserie pour les placages. Ses grandes propriétés de résistance en font aussi un bois privilégié pour les arcs (tir à l’arc) et les cannes à pêche.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Retour haut de page