D’où vient l’habitude de faire du scrapbooking

Le besoin d’immortaliser les événements qui entoure notre vie, celle de notre famille, présente ou passée, existe, chez l’humain, très certainement depuis que l’écriture existe.

Le plus ancien journal connu jusqu’alors n’est pourtant pas si vieux. C’est un journal tenu par un clerc de l’université de Paris probablement écrit entre 1405 et 1449, titré bien plus tard « Le journal d’un bourgeois de Paris ». 

L’origine du scrapbooking

Mais, à un moment donné, certains ont souhaité conserver leur histoire d’une manière plus élaborée que juste par  l’écriture. Ils collèrent entre les lignes des dessins, des lettres écrites de la main même d’un ancêtre, une illustration imageant les mots, quelques vers exprimant leurs sentiments. « Un peu d’imagination, d’espièglerie », c’est l’arrivée du scrapbooking.

La première utilisation du nom « crap book » et du verbe « crapbook » auraient été enregistrés respectivement  en 1821 et 1879.

Développement du scrapbooking

On dit qu’aujourd’hui plus de 4 millions de personnes sont des scapbookers.

Cette envie de sortir des livres ou journaux intimes ordinaires tirerait son origine de l’Angleterre.

L’idée viendrait d’une banale coutume de la haute société, qui voulait que, lors d’une réception,  l’on mette à disposition un « album d’amitié » pour les invités afin qu’ils écrivent une note et signent. Certains ont commencé par y inclure une citation, un poème, un dessin.

Scrapbook ancien
Couverture d’un livre vers 1800

Faire du scrapbooking se démocratise

 A la fin de la Renaissance, l’arrivée de l’imprimerie facilite le travail de tous ces écrivains en herbe et affirmés. A l’écriture, s’ajoute alors le collage d’informations collectées sur des feuilles imprimées. Bien plus rapide ! 

Certaines familles utilisent également les pages vierges de leur bible imprimée pour y noter leur histoire familiale (noms, dates de naissance, actes de mariage ….) et conserver des coupures de journaux ou des documents importants entre les pages de cette même bible.  

La bible sera lontemps utilisée comme « scrapbook » au point que vers la fin du 19ème Siècle certaines bibles avaient des emplacements pour conserver des photos de famille.

Les adeptes du scrapbooking ne cessant d’aumenter, des  albums furent fabriqués et vendus pour la pratique du scrapbooking. A part la collecte d’informations privées et familiales, le scrapbooking pouvait être thématique : la mode, le cinema, les animaux, etc.

origine du scrapbooking
Un scrapbook de 1919

Certains utilisèrent cette pratique pour leurs recettes de cuisine. L’habitude de rassembler les recettes familiales manuscrites et les recettes  imprimées dans un même album pris de l’ampleur avec l’arrivée de « Gourmet Magazine » en 1941 et bien d’autres qui suivirent.

Une habitude qui a failli disparaître

Mais le commerce des « scrap books » a considérablement souffert de la récession qui a suivi la 1ère Guerre mondiale et les gens se contentaient de nouveau de protéger leurs souvenirs de manière plus ordinaires, comme dans des boîtes  par exemple.

Le scrapbooking n’a jamais disparu mais a encore souffert du développement de la photographie, les albums photos acquérant la préférence de la population.

Faire du scrapbooking redevient populaire

Une des personnes qui a grandement aidé le scrapbooking à regagner le cœur des gens est une femme, Marielen Christensen, qui en 1980, a présenté, lors de la convention internationale de généalogie à Salt Lake City, l’histoire de sa famille en 50 scrapbooks. 

Elle a ensuite ouvert le premier magagin de scrapbooking. Sa passion a contaminé des milliers d’Américains et est devenu l’un de leurs loisirs le plus apprécié.

D’autres magasins virent le jour et aux Etats-Unis, des groupes de scrapbooking sont apparus.

Internet et la mode du scrapbooking

Internet est venu y ajouter sa touche en permettant aux scrapbookers de partager leurs idées et d’accéder aux matériaux et accessoires dans le monde entier, comme les kits de cartes, illustrations, photos par thèmes ou des objets décoratifs en bois.

Sur Amazon, vous trouverez de nombreux modèles de boutons en bois simples ou originaux ainsi qu’un grand choix d’articles pour faire du scrapbooking.

Utilisez-les pour vos scrapbooks, vous allez les adorer !

Des articles pour le scrapbooking chez Amazon

Lisez aussi ces articles faits pour vous :