Histoire et origine des boucles d’oreilles

Quel est le point commun entre Otzi l’homme des glaces, Toutankhamon, Cyrus le Perse,  Henri III et Joséphine Baker ?

Joséphine Baker - origine des boucles d'oreilles

Tous immortalisés avec leurs boucles d’oreilles. 

Les boucles d’oreilles dans l’histoire humaine

L’histoire des boucles d’oreilles remonte aussi loin que l’histoire des humains. Elles étaient portées autant par les hommes que par les femmes. L’archéologie a mis au jour des statues de soldats Perses portant des boucles.

Les oreilles du masque funéraire de Toutankhamon sont percées et des boucles faisaient parties du trésor retrouvé dans sa tombe. Une autre preuve que les humains portent ces bijoux depuis longtemps est que la Bible même en parle concernant un récit datant de près de 2000 ans avant Jésus.

Nos ancêtres portaient évidemment des boucles d’oreilles pour l’esthétique ou afficher leur statut mais ce n’étaient pas les seules raisons.

Pourquoi des boucles d’oreilles ?

La santé et la protection

Certains docteurs pensaient que les boucles ou les gemmes qu’elles portaient possédaient des vertus thérapeutiques.

Ils pouvaient aussi les porter en guise d’amulettes. Et la dernière raison connue était qu’une boucle précieuse pouvait servir d’objet à monnayer en cas de besoin, servir d’assurance vie.

Ces différentes raisons de porter des boucles d’oreilles ont une à une disparue, sauf celle de l’esthétique.

Des boucles d’oreilles pour la beauté

Déjà à l’époque de l’apogée de l’empire Romain, des textes prouvent que le port de bijoux, et des boucles d’oreilles, était devenu un véritable engouement. Les dépenses romaines pour les parures étaient telles qu’une loi avait été votée pour limiter les débordements.

Voici un extrait de Pline l’Ancien : « Les femmes mettent leur gloire à en charger leurs doigts, et à en suspendre deux et trois à leurs oreilles. Il y a pour cet objet de luxe des noms et des raffinements inventés par une excessive corruption. Une boucle d’oreille qui porte deux ou trois perles s’appelle grelot, comme si les femmes se plaisaient au bruit et au choc de ces perles. Déjà les moins riches affectent ces joyaux ; elles disent qu’une perle est en public le licteur d’une femme » (Histoire Naturelle, IX – 55.)

Du déclin des boucles d’oreilles…

Bien que toujours présentes, sur tous les continents et dans toutes les couches de la société, les boucles d’oreilles ont perdu de leur popularité en Occident à l’époque du Moyen Age.

La cause ? La nouvelle mode vestimentaire. Les femmes appréciaient de plus en plus les coiffes et couvre-chefs, dont la plupart des modèles couvraient les oreilles.  

…à leur renaissance

Comme toutes les modes, celle-ci disparu aussi et la popularité des boucles d’oreilles fut de nouveau évidente à la fin du Moyen Age et au début de l’époque Moderne. Des peintures montrent de nouveaux hommes et femmes arborant des boucles d’oreilles.

C’était au tour des boucles d’oreilles en perles d’être à la mode. Les nombreux portraits des nobles de tous les continents au fil des siècles attestent de l’attachement de l’humain à ce bijou.

Et ce, de Marie-Thérèse d’Autriche à la reine Victoria en passant par Jind Kaur.

Jind Kaur
Jind Kaur

Les boucles d’oreilles à partir du XXe siècle

A l’époque de la première guerre mondiale, l’idée que les oreilles percées étaient une marque de la « basse classe » se répandit. Etait-ce le déclin de ce bijou ? L’amour de l’humain pour celui-ci prit rapidement le dessus et les bijoutiers inventèrent des boucles à vis et plus tard les clips permettant ainsi le port de boucles sans percer les lobes.

L’impopularité du lobe percé a peu à peu disparu et, au milieu du 20ème siècle, les gens reprirent l’habitude de percer les oreilles aux jeunes filles. Les techniques et les outils ne cessèrent d’évoluer et aujourd’hui il existe 13 types de perçage différents sur l’oreille.

Les boucles d’oreilles aujourd’hui

13 perçage différents pour les boucles d'oreilles
13 perçages pour les boucles d’oreilles

L’or, l’argent, les perles et pierres précieuses ont tous, un à un, été prisés pour la fabrication des boucles d’oreilles. Nous vivons aujourd’hui l’époque privilégiée de la diversité. Nous pouvons porter des boucles en toutes circonstances, de toutes les formes et dans tous les matériaux imaginables. 

Les matériaux nobles sont évidemment toujours présents sur le marché, mais les matériaux naturels, comme le bambou, le bois, l’écorce, le cuir, le coquillage ou la graine exotique, par exemple, se sont fait une bonne place dans nos boîtes à bijoux.

Pourquoi ne pas vous laisser tenter par des boucles d’oreilles en bois ?

Quelques modèles à découvrir sur Amazon