L’histoire de l’horlogerie jusqu’à la montre femme en bois

Les manques de preuves matérielles et historiques rendent  bien difficile de dire exactement à quand remonte l’invention de la montre portative. Elle semble apparaître, en Allemagne, au XVIe Siècle et Peter Henlein est souvent cité comme en étant son inventeur.

On peut par contre affirmer que les premières montres étaient portées avec une chaîne autour du cou et acquises par la noblesse. La nouveauté, la beauté de la pièce et l’admirable mécanisme motivaient d’avantage ses acquéreurs que l’exactitude du temps qui était loin d’être proposée par ses montres qui pouvaient se décaler de plusieurs heures par jour.  

DES MONTRES REMISES À L’HEURE

Le premier élément de la montre à faire impérativement évoluer était donc le mécanisme, pour que les pièces de celui-ci atteignent un isochronisme parfait (production d’intervalles de temps égaux).  De 1657 à 1785, les physiciens, scientifiques et mathématiciens ne cessèrent de contribuer à son amélioration.  

Bien que méconnus du grand public, les horlogers connaissent les mécanismes pointus toujours utilisées de certains grands physiciens tels que Robert Hooke, Pierre Le Roy, Ferdinand Berthoud et Thomas Mudge.

Au 17ème Siècle, apparut la montre de poche conjointement inventée avec le gilet sans manche pourvue d’une poche appelée le gousset.  Vous aurez très certainement fait le lien avec le nom de « montre à gousset », n’est-ce pas ? Mais, ne parle-t-on pas, jusque là,  des montres inventées et fabriquées pour la gente masculine ?

Pas tout à fait, puisque des montres pour les femmes sont également apparues au 16ème Siècle. Un comte offrit un bracelet muni d’une montre à la reine Elizabeth 1ère  (1596-1662). Comme pour les hommes, l’histoire les mentionne principalement en relation avec la noblesse et la classe royale. 

Mécanisme de montre femme en bois

LES PREMIÈRES MONTRES AU POIGNET DES FEMMES

La montre-bracelet fut conçue en 1812 par Abraham Breguet, horloger, physicien et ingénieur Français.  La marque Breguet a subsisté jusqu’en 1987, reprise par Investcorp puis Swatch Group. Toutefois, les hommes ne portaient jamais de montre-bracelet en ce temps-là. Même au début du 20ème Siècle un homme qui portait une montre-bracelet était vu comme « efféminé ».

Un autre grand nom dans l’horlogerie est un autre horloger Français, Léon Hatot. Très inventif et talentueux, il fabriquera des boitiers de montres en métaux précieux finement gravés.  Encore aujourd’hui, la marque, sous le giron de Swatch Group, s’inspire des milliers de dessins laissés par cet ingénieux horloger pour créer ses nouveaux modèles.

Lorsque la production des montres en série commença (1880) la  publicité était déjà née (1836). Les horlogers comprirent vite l’intérêt de cette dernière et n’oublièrent surtout pas d’inclure les montres pour femmes. L’entreprise Cartier, déjà bien connue pour ses bijoux d’une exceptionnelle beauté, fabriqua à partir de 1880 ses premières montres-bracelets serties pour femmes qui gagnèrent en popularité auprès des dames de la haute société et des célébrités.

Rolex histoire montre femme en bois

LES MONTRES POUR FEMMES DESCENDENT DANS LA RUE

Ce que nous comprenons jusque-là, dans notre petite histoire, c’est que depuis son invention, l’horloge miniaturisée, c’est-à-dire la montre, s’est vu octroyer un rôle d’identité de classe, de profession et de réussite. Les horlogers ont développés un produit de luxe. Son coût fut aussi déterminé par son temps de réalisation due à sa complexité. Certaines montres contiennent plus de 700 pièces.

S’ajoutait à cela l’implication de nombreux spécialistes et la valeur des matériaux et pierres précieuses utilisés. N’oublions pas l’argument de la pièce unique ou rare.

Les fabricants ont bien compris que la montre devenait un outil utile et voulu par tous. L’industrialisation de la montre est donc arrivée naturellement et soutenue par des artisans heureux d’imaginer des montres attractives plus simples. Ce progrès permet même aux femmes d’aujourd’hui d’acquérir plusieurs montres pour accompagner leurs différentes envies.

ET VOICI MAINTENANT LA MONTRE EN BOIS POUR FEMME

montre en bambou femme multicolor
Montre en bambou pour femme

La montre se fabrique toujours dans les matériaux connus depuis son invention : l’acier, les métaux nobles, le titane, différents alliages métalliques. Mais les dernières collections proposent un nouveau matériau : le bois.

Les montres en bois pour femmes sont maintenant planétaires. De l’ébène au bambou en passant par le chêne, chaque femme y retrouve le reflet de sa personnalité. La montre en bois pour femme est devenue un bijou que l’on peut assortir à des lunettes de soleil en bois et permet d’afficher son envie de respecter la nature.

Elle possède toutes les exigences des clientes : la légèreté, la durabilité, l’exactitude, le respect de la peau et le prix. Chaque pièce est unique parce que chaque morceau de bois l’est. L’histoire de la montre ne pouvait se passer de son modèle en bois. Et même les fabricants de montres de luxe ont suivi le mouvement.

Des modèles de montres en bois pour femme

Retour haut de page