En Angleterre, vers le milieu du 19ème Siècle, des amoureux de la nature, et en particulier des abeilles, ont commencé à construire des boîtes en bois pour attirer les abeilles sauvages et ainsi mieux les observer.

Ne serait-ce pas là la genèse de ce que nous connaissons aujourd’hui comme les hôtels à insectes ?

Puis, avec la conscience grandissante de l’importance de la biodiversité, les biologistes et jardiniers se sont tournés vers cette structure faite de matériaux naturels pour réintroduire les insectes dans les espaces verts. L’hôtel à insectes est ainsi devenu franchement populaire vers la fin du 20ème Siècle. 

Hôtels à insectes pour la biodiversité

La biodiversité, que l’on définie comme l’ensemble des êtres vivants et des écosystèmes dans lesquels ils vivent, comprend aussi les interactions des espèces entre elles et avec leurs milieux.

Tous les animaux dépendent des plantes pour obtenir nourriture et oxygène. Et la majorité des plantes à fleurs dépendent des animaux.

Par exemple, la couleur, le parfum et la structure des fleurs attirent les abeilles qui prennent le nectar et se couvrent de pollen. Elles transportent le pollen d’une fleur à une autre permettant ainsi la fécondation de celles-ci. Il est reconnu que les abeilles pollinisent plus de 70% des plantes alimentaires de l’homme.

Pour différentes raisons, la biodiversité est menacée et l’importance de sa préservation a été, pour la première fois, reconnue ouvertement lors du sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992. Peut-être que cette reconnaissance a joué aussi un rôle dans la sensibilisation du public et la multiplication des hôtels à insectes puisque l’époque de sa popularisation correspond à cette même période.

Ramenée à l’échelle de notre jardin, la biodiversité englobe tous les être vivants qui s’y trouvent parce qu’ils y ont nourriture, abri et site de nidifications, contribuant ainsi à l’épanouissement et la protection des végétaux présents. Même les insectes xylophages y ont leur place…

Si cette biodiversité est cassée, d’une manière ou d’une autre, les ravageurs en tout genre se multiplient, semblant presque forcer le propriétaire humain dépassé par ces invasions à utiliser des produits chimiques pour défendre son bout de nature. C’est là ou l’idée des hôtels à insectes intervient. 

Environnement naturel

Par ses choix en matière d’exploitation de la terre, l’humain a provoqué un dérèglement dans l’écosystème qui a des conséquences négatives jusque dans les jardins privés. Certains insectes, dits bénéfiques, sont rares, voire carrément absents, parce que leur habitat naturel a été détruit. S’ajoute à cela la création de jardins parfaitement aménagés et organisés esthétiquement qui offrent peu ou pas du tout de possibilité à ces mêmes insectes de s’y nourrir ou même d’y vivre.

Souvent, avant de planter un arbre, comme un bel olivier ou un citronnier par exemple, le jardinier novice va chercher des renseignements pour savoir quel est l’endroit et le type de terre idéaux pour son futur arbre.  Il aura sûrement jeté un œil sur le petit chapitre abordant les maladies et nuisibles susceptibles d’attaquer l’arbre mais se dira qu’il verra le moment venu.

Et pourtant, s’il ne veut pas connaître la vive déception de voir l’arbre dépérir dès la première attaque, il serait important de chercher aussi à savoir quel environnement va lui permettre de se défendre contre ses ennemis potentiels.

Créer ou laisser l’environnement naturel de ce que vous plantez est tout aussi important que bien lui choisir son emplacement.

Par exemple, l’article « comment planter un citronnier en pleine terre » met l’accent sur les bienfaits de planter certaines plantes indigènes non loin de celui-ci.

Avec ces plantes il est intéressant d’offrir le gîte à certains insectes, qui, associés à ces végétaux, aideront à la pollinisation et à la protection de votre jardin.

Créer et préserver l’environnement naturel de son jardin c’est aussi accepter 2 choses : 

  • Les bienfaits d’un jardin pas très net. Pourquoi, par exemple, ne pas systématiquement tout tailler à l’automne ? Certains papillons non migrateurs survivent au froid de l’hiver sous forme de chrysalides collées aux plantes. Si vous taillez tout bien à ras, vous ne laissez aucune chance à ses papillons de survivre et procréer. Prenez donc le temps de bien connaître la nature de votre région pour agir en jardinier responsable.
  • La nocivité des pesticides. Insecticides, fongicides et herbicides tuent aussi les insectes bénéfiques ou les plantes dont ils se nourrissent. Si un traitement semble obligatoire, il est préférable d’opter pour des solutions respectueuses de l’environnement. 

Le gîte et le couvert

Pour attirer et garder les insectes bénéfiques dans le jardin il est essentiel de leur offrir le gîte et le couvert.

Il semblerait que la solution serait d’installer un ou des hôtels à insectes. De nombreux blogs et sites expliquent comment les fabriquer soi-même et certains magasins ne manquent pas de choix pour cet article. Certains sont esthétiquement très attractifs.

Comment sont fait les hôtels à insectes

Navaris Hôtels à Insecte Bois - Cabane abri XL 40 x 23 x 7 cm - Maisonnette Refuge Toit métal Abeille Coccinelle Papillon et Autres Insectes Volants

La construction d’un hôtel comprend généralement des fagots de tiges creuses ou des bûches percées pour les abeilles ou guêpes solitaires par exemple, des pommes de pins, des planchettes de bois pour les coccinelles et autres insectes utiles, des rondins de bois, etc. Certains installent même des tas de pierres ou des bois morts sur leur terrains pour accueillir d’autres espèces. 

En fait, l’objectif est de fournir des abris spécifiques et un apport de nourriture aux nombreux insectes qui peuplent naturellement les jardins quand on ne les détruit pas.

Cependant, maintenant que les utilisateurs et spécialistes ont quelques années d’expérience, il y a quelques constatations qu’il est important de considérer avant de se lancer dans l’acquisition ou la fabrication d’une chaîne d’hôtels de luxe.

L’objectif est de protéger la biodiversité pour garder l’équilibre naturel. Notez bien cette vérité très simple : dans la nature, les insectes ont des lieux de nidifications séparés. Certains se plaisent parfois côté à côte ou se tolèrent mais d’autres ne font pas bon ménage voire se dévorent même les uns les autres. De plus, certains prédateurs ont besoin d’ombre et d’humidité alors que d’autres ont besoin d’un lieu sec et ensoleillé. Conclusion : les grands hôtels sont inadaptés. Ils présentent également des risques sanitaires pour les insectes occupants.

L’une des grandes perdantes de ces complexes à insectes est l’abeille solitaire qui voit ses larves dévorées par les œufs de cleptoparasites. Pour le coup, un grand hôtel à insectes peut surtout servir le gîte et le couvert aux insectes nuisibles. 

Hôtel à abeilles

hôtel pour abeille solitaire

La bonne approche des hôtels à insectes est de premièrement penser au type d’insecte que l’on souhaite héberger. Comme mentionné précédemment, il est important de connaître les caractéristiques naturelles de la région où l’on vit afin de savoir quelles sont les espèces présentes, leurs effets et leurs exigences.

Par exemple si l’on veut attirer l’abeille solitaire pour son excellent et indispensable travail de pollinisatrice il faut en premier lieu se renseigner sur le type d’abeille présent dans la région et son habitat naturel.

En effet, il existe de nombreuses variétés d’abeilles solitaires. L’abeille maçonne, l’abeille tapissière, l’abeille coucou et bien d’autres. Certaines logent dans les trous de bois mort, d’autres dans les fissures entre les rochers, d’autres encore dans les tiges à moelle, caractéristique d’arbuste comme le rosier ou le sureau.

Des matériaux non appropriés, comme le plastique, ou trop endommagés contribuent à la croissance des moisissures néfastes aux abeilles.

Pour que le design de votre hôtel à abeilles soit optimal, vous pouvez consulter des sites rédigés par des experts. Par exemple, ce site est en anglais mais vous pouvez utiliser la traduction automatique google.

Meilleur emplacement

Pour le bien-être des abeilles, l’emplacement de leur hôtel doit être :

  • Placé à un endroit sec, ensoleillé, orienté sud-est ou sud
  • À au moins à 1 mètre du sol
  • Avec les entrées bien accessibles, c’est-à-dire pas envahies par la végétation
  • Bien fixé pour ne pas subir des secousses les jours de vent

Entretien

Il est préférable de changer l’hôtel tous les deux ans lorsqu’il est vide de tout habitant ou œuf à la fin de l’été. Si vous avez utilisé des branches, des tiges de bambou ou des troncs perforés, vérifiez leur état et changer ce qui est trop endommagé et pourrait moisir à cause de fissures par exemple ou si d’autres insectes ou parasites ont envahi les lieux. 

Hôtel à coccinelles

hôtel à coccinelles

La coccinelle est polyphage mais certaines variétés se nourrissent de pucerons et d’autres de cochenilles ce qui est un atout incontestable dans les jardins particulièrement s’il y a des arbres fruitiers ou un potager.

Si vous voulez les attirer et les garder, tout comme pour l’abeille, il est essentiel de chercher à savoir quelle variété est principalement dans la région où vous habitez et de leur fournir l’habitat adéquat. Par exemple, la coccinelle des landes, chilocorus bipustulatus, apprécie les conifères. La caractéristique de certains conifères est d’avoir une écorce qui pèle, créant ainsi de petits espaces où la coccinelle des landes aime se loger pour se protéger du vent, de la pluie et du froid.

Cette forme d’abri en lamelles peut donc être reproduite pour permettre à cette variété de coccinelle d’y trouver refuge.

Meilleur emplacement

L’idéal pour la coccinelle est d’être à la fois proche des plantes qui lui fournissent sa nourriture et dans un endroit qui ne subit pas de trop grandes fluctuations de températures, comme gel et dégel et protégé du vent et de la pluie.

Entretien

Comme pour tous les hôtels à insectes, il sera nécessaire de vérifier régulièrement la dégradation de l’installation et changer les pièces dès qu’il y a un risque d’accumulation de parasites, d’acariens ou de moisissures.

Soyez attentifs aussi à la multiplication des toiles d’araignées autour de l’hôtel à coccinelles. 

Sale
Relaxdays Hôtel à coccinelles, à Suspendre, 5 Chambres de 1,3 cm de Ø, 20,5 x 12 x 12 cm, Maison à Insectes, Nature/Noir
  • attire le regard: la maison des coccinelles à accrocher comme une opportunité...
  • protection des espèces: maison des insectes sert d'abri utile et d'aide à...
  • conseil: placer devant les plantes qui sont infestées de pucerons pour assurer...
  • purement naturel: hôtel à coccinelle à belle finition en matériaux naturels...

Hôtel à papillons

Papillon de Maison - Non Traité & Robuste, Hôtel à Insectes Papillon en Bois Massif Résistant aux Intempéries - Papillons Cultivés pour Le Jardin

Les papillons de jour et de nuit sont un élément important de l’écosystème. Ils sont connus pour leur rôle de pollinisateurs et d’indicateur d’un environnement sain.

Ils tiennent une grande place dans la chaîne alimentaire, en tant que prédateurs pour les parasites et proies, pour les oiseaux et les lézards par exemple.

Ils font donc partie de ces insectes que vous avez tout intérêt à attirer dans votre espace vert.

Tout comme pour les coccinelles, leur abri naturel est souvent une fente dans une écorce d’arbre. Donc, la fabrication d’un hôtel à papillons est très rudimentaire. Fabriquez une structure en bois fermée avec des fentes étroites sur l’une des faces. Vous pouvez contribuer à attirer les papillons en peignant des fleurs de couleurs vives tout le tour de l’hôtel. Veillez à utiliser de la peinture non toxique. Vous pouvez aussi ajouter de l’écorce à l’avant pour la faire ressembler à un arbre.

Avec un tel gîte et quelques arbustes à fleurs, tel que l’arbre à papillons, vous aurez rapidement le plaisir de voir virevolter quelques jolis papillons colorés dans votre environnement.

Meilleur emplacement pour les hôtels à papillons :

  • Un endroit ensoleillé et abrité du vent
  • À au moins 1,5 mètre du sol. 

Entretien

Certains papillons pourraient utiliser l’hôtel pour hiberner, alors vérifiez juste régulièrement que les prédateurs comme les araignées ne l’envahissent pas. Au printemps, une fois tous les habitants partis, procéder à un simple nettoyage à l’eau bouillante pour éliminer les éventuels parasites.

Papillon de Maison - Non Traité & Robuste, Hôtel à Insectes Papillon en Bois Massif Résistant aux Intempéries - Papillons Cultivés pour Le Jardin
  • 🦋 RÉSISTANT AUX TEMPS ET DURABLE: La maison à papillons est entièrement...
  • 🌸 NATUREL ET QUALITÉ: Toit vissé et rabat latéral pour un remplissage...
  • 🦋 APPROPRIÉ POUR LES PAPILLONS: Les trappes verticales étroites offrent une...
  • 🍃 GESTION DURABLE DES FORÊTS: La maison à insectes est entièrement...

Hôtel à mésanges

Nichoir mésange

En plus d’être un vrai régal pour les yeux, la mésange est un autre grand prédateur des indésirables du jardin. Peut-être que cette espèce d’oiseau ne se trouvent pas dans votre région, mais l’idée est que fournir un gîte aux oiseaux est un autre coup de pouce pour l’écosystème naturel de votre environnement.

Pour la mésange, il est très facile de réaliser un nid puisqu’elle est vraiment peu exigeante.  L’emplacement est essentiel et sera abordé plus loin. En dehors de ça, 2 éléments sont vraiment importants : 

  • Le bois doit avoir une bonne épaisseur, 25 mm minimum, pour l’isolation
  • Le trou d’accès doit avoir un diamètre de 25 ou 28 mm maximum selon l’espèce de mésange, et être au moins à 15 cm de la base.

La mésange commence à chercher un lieu de nidification en janvier. Donc, il serait bien de mettre en place votre nichoir avant cette période. La recherche de l’emplacement de son futur nid peut lui prendre plusieurs semaines alors ne désespérez pas. Et même si votre nichoir n’est pas adopté tout de suite, il peut tout au moins servir de refuge contre les nuits froides.

Pour les attirer, il est évident qu’un peu de nourriture à proximité du nichoir est une bonne option. Cherchez quelles sont les meilleurs attraits pour les espèces de votre lieu d’habitation.

Meilleur emplacement

  • Le trou doit être orienté à l’opposé du vent dominant.
  • Le nichoir ne doit pas être exposé plein soleil.  
  • Le nichoir doit être au moins à 1,5 mètre au-dessus du sol.

Entretien

L’entretien de l’hôtel à mésange n’est pas compliqué du tout. Dès que le nid est vide, généralement en septembre, il faut l’enlever et bien nettoyer l’intérieur de la boîte avec de l’eau bouillante. Ainsi, vous éliminerez tout parasites et puces qui s’abritent dans les nids et qui pourraient infester la prochaine couvée. Laissez bien sécher le nichoir avant de le refermer. 

Sale
Kerbl Nichoir Kit à Monter Soi-même 36x12x14 cm
  • Dimensions: 36x12x14cm
  • Avec perchoir
  • Matériel: Bois
  • pour mésanges

Hôtels à insectes, nature et durabilité

Vous comprenez sans doute maintenant en quoi consiste la démarche de construction d’un hôtel à insectes. En fournissant des abris idéaux, bien placés et entretenus aux insectes et aux oiseaux vous aiderez votre jardin à prospérer et vous contribuerez à la préservation d’une faune vitale. Sans oublier l’intérêt pédagogiques pour les enfants et les adultes. Vous n’imaginez pas le nombre d’espèces différentes qui vivent dans les jardins et qui ont besoin les unes des autres !

Avec quelques planches en bois sec, de petites branches, des matériaux de récupération et d’autres éléments naturels il est possible de copier Dame Nature et allier l’utile à l’esthétique.

Si fabriquer un hôtel à insectes ne vous tente pas, il est évidemment possible de l’acheter. Mais ne vous laissez pas tenter par ces grands hôtels qui privilégient la mode à la notion d’abris naturels.

Avant de partir, laissez un commentaire plus bas pour donner votre avis sur cet article ou partager votre expérience. MERCI !

Arrow down

Abonnez-vous à la page Facebook de Bois Au Cœur pour ne rater aucun article

Logo Facebook Bois Au Cœur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer